Cordes (problème ouvert)

 

variables de différenciation :

  • variables de structure : plusieurs séances ou non ; disposition de la classe ; travail en groupe, travail individuel ; travail en tutorat ; groupes homogènes ; groupes hétérogènes
  • variables de supports : papier ; tableau ; TNI ; matériel de manipulation ; dessin / schématisation
  • variables de processus : pilotage dans l’entrée dans la tâche ; variation de consigne : temps de regroupement ; co-intervention

problème extrait du livre ERMEL (CM2) p.73

Etape 1 : appropriation du problème

Présentation du problème, explication du vocabulaire, précisions sur la consigne.

Exemple A :

  • différenciation de structure : plusieurs séances, travail individuel
  • différenciation de support : consigne écrite au tableau ; travail individuel sur une feuille ; avec schéma / dessin
  • différenciation de processus : pas de pilotage particulier dans la tâche
Situation de réussite par le dessin

Situation de réussite par le dessin en numérotant les cordes pour ne pas en oublier

Situation de réussite par la recherche d’une solution experte

Situation d’échec, l’élève ne parvient pas à dénombrer les cordes

Situation d’échec, l’élève compte les cordes en doublon

Situation d’échec, l’élève ne comprend pas la consigne

 

Exemple B :

  • différenciation de structure : une seule séance ; travail en binômes homogènes hétérogènes
  • différenciation de supports : papier ; tableau ; dessin / schématisation
  • différenciation de processus : pilotage dans l’entrée dans la tâche ; variation de consigne (moins de cordes à trouver) ; temps de mise en commun
Résultats similaires à l’exemple A

Exemple C :

  • différenciation de structure : une seule séance ; travail en groupes homogènes (1 groupe avec l’enseignant, 2 groupes en travail individuel puis confrontation)
  • différenciation de supports : papier ; tableau ; TNI ; dessin / schématisation ; 1 des groupes en travail individuel a un cercle plein sur lequel ils ne peuvent pas tracer de cordes.
  • différenciation de processus : pilotage dans l’entrée dans la tâche ; variation de consigne (moins de cordes à trouver) ; temps de confrontation entre pairs

Etape 2 : Reprise de la recherche

Exemple A :

  • différenciation de structure : travail individuel pour les élèves en réussite avec complexification de la tâche (augmentation du nombre de cordes) ; travail en groupes pour les élèves en situation d’échec.
  • différenciation de supports : papier ; tableau ; dessin / schématisation
  • différenciation de processus : pilotage dans l’entrée dans la tâche
réussites

réussites en méthode experte

Exemple B :

  • différenciation de processus : temps de mise en commun permet d’aborder l’étape 2 en même temps pour tout le monde.

Exemple C :

  • différenciation de structure est maintenue :  travail en groupes homogènes (1 groupe avec l’enseignant, 2 groupes en travail individuel puis confrontation)
  • différenciation de processus : temps de mise en commun permet d’aborder l’étape 2 en même temps pour tout le monde.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 5 =